Les intelligences multiples

                                    Vous considérez-vous comme quelqu’un d’intelligent ?

A cette question, beaucoup d’enfants et peu d’adultes répondent par l’affirmative.

Alors que s’est-il passé entre ces 2 périodes de notre vie ?

Les personnes qui ne se considèrent pas comme spécialement intelligentes se souviendront sûrement de leur scolarité et des notes qu’ils obtenaient pour juger de leur niveau d’intelligence. Peut être vous souvenez vous du dernier test de QI que vous avez passé lors d’un entretien d’embauche ?

Vos notes à l’école ou vos tests de QI sont-ils des critères implacables pour mesurer votre niveau intellectuel ? Nous allons tenter d’y voir clair

Qu’est ce que l’intelligence ?

Lorsque nous parlons d’une personne intelligente que voulons-nous dire ?

Tout le monde s’accordera sur le fait qu’une personne intelligente c’est quelqu’un qui va rapidement au cœur d’un problème, qui sait communiquer, qui a des connaissances dans beaucoup de domaines différents, qui résout les problèmes avec ingéniosité.

On peut aussi prendre la définition suivante: “c’est la capacité à acquérir et à utiliser un savoir.” Cette capacité résulte de toute une gamme d’activités mentales, notamment la perception, la mémoire, la résolution de problèmes et la créativité.”

La conception traditionnelle veut que l’intelligence soit en étroite relation avec les résultats scolaires. Cela est trop réducteur et cette conception erronée néglige d’importantes aptitudes. 

Nous objecterons que ceux qui réussissent à l’école ne sont pas forcément ceux qui réussissent le mieux dans la vie pratique. L’intelligence de ceux qui ont de bonnes notes n’est elle pas uniquement de savoir ce que les professeurs attendent d’eux et donc, de répondre de la manière adéquate ?

Pourtant les notes et les examens sont devenus la norme pour bon nombre de sélections. Il est vrai que l’obtention d’un bon emploi est corrélée à la réussite aux tests, particulièrement en France. Cela peut altérer la perception qu’on a de soi-même.

Le livre de Idriss ABERKANE « libérez votre cerveau » est truffé d’exemples. Voici un extrait: « Le général GIAP mit en déroute les armées les plus entrainées pendant la guerre du Vietnam, alors qu’il n’eût aucune formation militaire formelle. »

« Là où Bernard LAW MONTGOMERY (maître tacticien héros britannique de la 2nde guerre mondiale) était un élève moyen », « le désastreux et bien nommé Maurice GAMELIN (général français, dont la stratégie de défense fut un désastre) sortit major de Saint-Cyr, en 1893. »

Les intelligences multiples

 

intelligences multiplesHoward GARDNER est le psychologue à l’origine de la théorie des intelligences multiples. Selon lui, tout le monde possède une intelligence et des capacités qui parfois ne sont, ni mesurable par un test de QI, ni par un examen scolaire.

Selon cette théorie nous développons certaines intelligences plus que d’autres.

GARDNER classifie ces intelligences de la manière suivante :

-Logico-mathématique

-Linguistique

-Visuo-spatiale

-Musicale

-Kinesthésique

-Inter personnelle

-Intra personnelle

-Naturaliste

Quelle est votre intelligence ?

Logico-mathématique : Cette intelligence consiste à résoudre des problèmes par le raisonnement, c’est la capacité de penser de façon abstraite et logique. Ceux qui en sont dotés apprécient les casses têtes et les échecs.

Linguistique : Le bon usage du langage dans la communication. C’est la capacité de jongler avec les mots : ils apprécient la lecture, écrire et raconter des histoires, aiment les jeux de vocabulaire comme le scrabble et les questions.

Visuo-Spatiale : Percevoir les relations entre les objets dans l’espace. C’est la visualisation. Ils apprécient la conception de plans, inventer des choses, déplacer les meubles chez vous.

Musicale : Le talent de qui joue d’un instrument, compose ou chante, saisir le rythme et le son de la musique. Ils ont l’oreille musicale et du rythme.

Corporelle Kinesthésique : Effectuer des mouvements précis et gracieux, pratiquer des sports. Ils sont très portés sur le sport et ont une excellente coordination ainsi que du cran.

Inter personnelle : Leur talent est de savoir interagir avec les gens. Ils ont développé une aptitude à comprendre l’humeur et l’intention d’autrui. Ils sont très sociables.

Intra personnelle : Elle consiste à comprendre ses propres sentiments et émotions, et à les utiliser pour guider son propre comportement. Ils se sentent assurés et à l’aise de travailler seuls.

Naturaliste : La personne qui a une intelligence naturaliste développée à une sensibilité toute particulière à la nature et aux éléments qui la composent et aime entretenir un rapport privilégié à cette nature

« Demandez a un poisson de monter à un arbre il se considèrera comme un crétin jusqu’à la fin de sa vie ». Albert Einstein

Les intelligences et l’école

Les intelligences maudites

L’école ne favorise que 2 formes d’intelligence :L’intelligence logico mathématique et celle dite linguistique.

Les 5 autres intelligences sont totalement indétectables. Pire, l’expression de certaines peuvent être punies. C’est le cas par exemple de l’intelligence interpersonnelle, dont la force est de créer du lien avec les autres. Les personnes dotées de cette intelligence auront tendance à bavarder plus souvent que leurs camarades.

Certaines personnes dotées d’une intelligence kinesthésique sont diagnostiqué comme étant hyper actives. On finit par leur prescrire de la « Ritaline » afin de les assommer et qu’ils puissent rentrer dans le moule de l’éducation nationale.

L’école crée beaucoup de souffrance, et un grand nombre d’échecs scolaires pourraient être évités si on mettait en avant ces 8 intelligences.

Soumettre son cerveau ?

Est-ce à l’école ou aux cerveaux de s’adapter ?

La réponse peut paraître difficile à traiter lorsque l’on parle de choses aussi intangibles que l’intelligence. Pourtant la question ne se pose plus quand on fait l’analogie suivante : lorsque vous allez voir un cordonnier, est-ce à votre pied de s’adapter à la chaussure ou le contraire ?

Il ne viendrait à l’esprit de personne de dire que c’est au pied de s’adapter à la chaussure.

Alors pourquoi devrait il en être autrement pour l’esprit et le cerveau humain qui est considéré à l’unanimité comme la machine la plus incroyable qui existe ? Et ce malgré tous les progrès qui pourraient être réalisés dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Developper son intelligence

Comment développer et orienter au mieux ces formes d’intelligences, et répondre aux besoins qui en découlent?

Détecter les talents

Trouver son intelligence passe par l‘étape de l’observation. Prendre conscience des intelligences de chacun et essayer de les développer chez chacun pourrait être la voie la plus logique et la plus raisonnable après tout. Il faudrait donner la possibilité de développer ces intelligences multiples dans le cadre de l’école mais aussi au travail.

Cela pourrait par exemple se concrétiser dans les choix des membres d’un projet selon l’intelligence de chacun.

Les responsables doivent donc être attentifs à ces intelligences pour pouvoir extraire et polir le diamant qui réside dans chacun d’entre nous.

Il faut donc pouvoir être capable d’identifier sa « zone » comme l’explique Ken Robinson dans son livre « l’élément ».

La zone qu’est ce que c’est ? comment l’identifier?

Notre zone est tout simplement la matière qui nous fait vibrer. On pourrait y passer 4 heures sans voir le temps passer. On est complétement absorbé par l’activité et en sortir demande un certain effort.

Développer les talents

Utiliser son cerveau de manière efficace.

L’usage actuel que nous faisons de notre cerveau est incroyablement limité par rapport à son potentiel. Il est courant d’entendre que nous n’utilisons que 10% de notre cerveau. Cela est à vrai dire, assez difficile à établir.

Ce qui est certain c’est que certains grands génies ont eu la possibilité de développer ses capacités plus que les autres. Ces capacités ne sont pas innées contrairement à ce qu’on pense. Elles sont à la portée de quiconque sait utiliser son cerveau de la bonne manière. Tout le monde a en réserve des aptitudes, des ressources ou des talents qui attendent d’être utilisés et développées.

Leonard de Vinci ou Albert Einstein avaient réalisé leur œuvre non pas parce qu’ils étaient dotés de cerveaux exceptionnels, mais parce qu’ils avaient été capables, plus que les autres, de faire un plus grand usage de leur puissance cérébrale.

Autrement dit, nous pouvons nous aussi faire de nos enfants des génies, si nous identifions leurs talents et les poussons à s’améliorer.

Chacun a accès à ce vaste potentiel que représente le cerveau humain, plus puissant et plus complexe que n’importe quel ordinateur.

La créativité

En plus de son talent naturel, un vrai plus peut l’aider à s’accomplir dans le monde professionnel: la créativité. C’est le talent qui nous rend différent les uns des autres. C’est donc cette capacité qui nous rend exceptionnel et difficilement imitable.

Trouver des amis avec des passions communes

Fréquenter des personnes passionnées par la même chose ou ayant la même intelligence aura pour effet de se sentir intégré à un groupe. La différence est alors plus facile supporter, de plus cela peut créer une rivalité saine dans laquelle on pourra grandir et s’épanouir.

Les intelligences multiples pour aller plus loin

Manque de preuves scientifiques

On peut reprocher à la théorie des intelligences multiples de ne pas reposer sur assez d’expériences scientifiques ou de ne pas hiérarchiser ces intelligences. (Il y en aurait certaines plus indispensables que d’autres).

Selon moi, une pédagogie prenant en compte les intelligences multiples valorisent l’enfant. Contrairement à l’école classique où le discours de certains professeurs et les notes aux examens peuvent amener l’enfant à douter de ses capacités, les intelligences multiples sont identifiées et poussent l’enfant à progresser.

Un environnement favorable

Je ne remets pas en question le travail des professeurs. Les cours dispensés avec enthousiasme par des professeurs engagés et passionnés par leur mission, sont beaucoup plus efficaces pour influencer un enfant dans son apprentissage. Ils ne se lassent pas d’user de stratagèmes encourageants et donc, d’enseigner avec pédagogie et bienveillance

Au fond ne serait ce pas cela le plus important ? Que l’enfant ne baisse pas les bras, qu’il persévère jusqu’à comprendre et surmonter la difficulté.

De nouvelles perspectives

De nouvelles initiatives vont dans le sens de l’exploitation des intelligences multiples. Il y a un intérêt grandissant pour les « soft skills » des postulants à un emploi. Autrement dit, au delà des compétences purement techniques, les employeurs sont désormais plus à l’écoute des intelligences multiples pour pouvoir les intégrer avec harmonie au sein d’un projet ou d’une équipe.

Bien sûr les connaissances techniques sont importantes mais elles ne font plus partie des premiers critères pour la sélection des candidats. Une fois le candidat sélectionné, il suit une formation sur quelques semaines concernant les compétences techniques et pratiques.

On peut conclure en disant que mesurer l’intelligence avec un test de QI semble bien réducteur pour appréhender quelque chose d’impalpable et d’aussi puisant que l’intelligence humaine. C’est vouloir mettre la grandeur de l’esprit dans une case bien trop petite.

La vraie intelligence ne serait-il pas de se dire: “je ne connais pas la réponse mais je peux me débrouiller pour la trouver”? C’est une intelligence qui n’est malheureusement pas enseignée à l’école. Cette capacité ne peut se trouver que chez une personne qui a confiance en elle, une personne qu’on a encouragé à trouver sa voie et qu’on aidé à grandir dans sa zone. C’est seulement en éduquant de cette manière que de plus en plus d’enfant et d’adulte trouverons leur place dans la société.

 

Avez-vous connaissance de votre ou vos intelligences ? Reconnaissez vous la vôtre ?

N’hésitez pas à partager l’article et à laisser vos commentaires .

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

8 Replies to “Les intelligences multiples”

  1. Très intéressant de remettre ainsi en perspective “l’intelligence”. Ne parle-ton pas également d’intelligence émotionnelle ? (peut-être n’entre-t-elle pas dans la même classification ?)

    1. Salut Valentine,
      L’intelligence émotionnelle pourrait se rapprocher de l’intelligence interpersonnelle.
      C’est le fait de se mettre à la place de son interlocuteur et de ressentir ce qu’il ressent.
      Dans le monde du travail ça permet donc de mieux adapter son discours et créer un lien fort entre les 2.

  2. Bonjour,
    ça me fait penser à l’éducation Montessori, aider les enfants à faire par eux-mêmes.
    C’est vrai que les soft skills sont de plus en plus un critère d’embauche pour les entreprises. J’ai lu que certaines utilisent l’aptitude des personnes aux jeux vidéos, car ils auraient une grande capacité d’adaptation.

    1. Salut Coralie
      Oui en effet des entreprises de la “tech” comme Google utilisent des tests faisant ressortir la créativité et l’ingéniosité.
      Exemple de question posée: “Vous êtes minuscule et on vous fait rentrer dans un mixeur. Vous avez 1 minute pour vous sortir de là que faites vous?”. Tu aurais une idée? 😉

  3. Incroyable un article si complet… sur “l’intelligence” ?!!! Jamais je n’aurais pensé que l’ou puisse autant développer sur cette “notion” (???). Merci pour la découverte 😉

  4. bonjour,
    C’est un sujet vraiment intéressant.
    C’est vrai que malheureusement à l’école, on a tendance à penser qu’un enfant en échec scolaire n’a pas de talent alors que c’est juste que son talent n’est pas exploité.

    1. salam
      oui c’est super intéressant …peu de personnes ont conscience de ces intelligences multiples…
      Malheureusement à l’école on nous conditionne, et on réduit l’intelligence au fait d’être bon en maths et en sciences …c’est dommageable et les enfants se dévalorisent ….

      merci pour ton retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *